PROPOS

NOVO porte un regard onirique, amusé, tragique et contemplatif sur la ville et les êtres qui l'habitent. Ce projet multiforme examine le rapport entre la banale mais vertigineusement complexe réalité matérielle de la ville et l'absolue singularité des situations humaines les plus simples. Le projet dans sa globalité pose la question mille fois abordée de la représentation de la ville en opérant un grand écart dans les registres employés.

CREATION 2016/2017 PRESENTEE SOUS 3 FORMES:
INSTALLATION, SCENIQUE & WORKSHOP

Installation pour une maquette et un robot:


credit Denise Oliver Fierro

D'un point de vue plastique, le projet tente dans chacune de ces versions
(plastique/scénique/workshop) de restituer les puissantes sensations provoquées par la ville et de rendre compte des infinies superpositions de techniques et de matériaux qui la constituent.


credit Nicolas Lelièvre

NOVO s'inscrit dans la logique des démarches entamées par Paulo Duarte dans l'expérimentation des modes d'expression contemporains et des possibilités qu'ils offrent pour témoigner du monde d'aujourd'hui.

« Les villes contemporaines sont-elles, comme les aéroports contemporains – toutes les mêmes ? Peut-on théoriser cette convergence ? (…) La convergence n’est possible que si l’on se débarrasse de l’identité. »
Rem KOOLHAAS – in Junkspace, Manuels Payot 1995, 2001

NOVO la nuit

forme scénique création en octobre 2017 au
Théâtre La Vignette - scène conventionnée Université Paul Valery à Montpellier


NOVO laNuit from MECANIkA on Vimeo.
teaser de Nicolas Lelièvre

vidéo (presque) totale de la pièce est disponible sur demande à info@mecanika.net

DAVANTAGE QUE LES SITUATIONS ELLES MÊMES, CE SONT CES LIENS TOUR À TOUR TRIVIAUX OU À LA FRONTIÈRE DU RÊVE, PRESQUE MAGIQUES, QUI SERVIRONT DE FIL AU DÉROULEMENT DU RÉCIT./ PAULO DUARTE

Errance nocturne dans la ville. Le réel craque et la perception s’altère, le rêve se cache dans un détail ou au détour d’une présence.
L’espace urbain, impersonnel de jour, prend soudain un visage humain à la tombée de la nuit. Ramenée à l’échelle de l’individu, la ville se dévoile par fragments à travers un répertoire de situations concrètes et lieux quelconques. Du roman Le Passage de la Nuit d’Haruki Murakami dont il s’est inspiré, le plasticien-marionnettiste portugais Paulo Duarte développe l’idée contenue dans le titre. En déclinant différentes traversées nocturnes, il compose avec Novo - La
nuit un voyage visuel et sonore dans la nuit urbaine.


credit Nicolas Lelièvre

...en savoir plus! (dossier / document PDF)

...entretien avec Paulo Duarte - revue FOCUS

...critique Aux Sens - Wordpress

...interview radio avec Christian Rizzo et Paulo Duarte - Radio FM Plus - SCENORAMA

DISTRIBUTION

Conception Paulo Duarte
Collaboration artistique Nicolas Lelièvre et Morgan Daguenet
Collaboration artistique pour la mise en scène de NOVO - La Nuit Mila Dargies
Construction « Robot Eri » Paulo Duarte et Michel Ozeray
Marionnettes Paulo Duarte
Programmation et univers sonore Morgan Daguenet
Régie et création lumière Louis Guerry
Construction décors Emmanuelle Debeusscher
Conception, direction et documentation du workshop NOVO Nicolas Lelièvre
Remerciements Fabien Bossard et Igor Gandra


credit Nicolas Lelièvre

PRODUCTION MECANIKA

Coproduction et accueil en résidence La Vignette / scène conventionnée Université Paul-Valéry Montpellier 3, TJP - Centre Dramatique National de Strasbourg, Salle Guy Ropartz - Ville de Rennes, ARS Numerica - MA scène Nationale de Montbéliard et Agglomération, Espace Périphérique - La Villette à Paris, La Fabrique Chantenay - Ville de Nantes, Au Bout du Plongeoir - plateforme artistique de rencontres et création Thorigné-Fouillard
Avec le soutien DRAC Occitanie, Région Occitanie / Pyrénées Méditerranée
MECANIkA est conventionnée par le Conseil Départemental de l’Hérault
Remerciements Teatro de Ferro Porto (Portugal)

La compagnie MECANIkA est conventionnée par le Conseil Départemental de l'Hérault



credit Nicolas Lelièvre


credit Nicolas Lelièvre